La terminale S : année de transition par excellence

La Terminale S : année de l’orientation

Ce n’est un secret pour personne, l’année de terminale S est une année où l’orientation est la plus importante pour les élèves qui atteignent pour la plupart la majorité. Des premiers se sont fait avant en classe de seconde et de 1ere avant d’arrivée à cette année de terminale S scientifique où l’avenir se joue. Certains se dirigent vers la Medecine et la fameuse année de PACES, tandis que d’autres préfèrent les difficultés similaires des années de classe prépa que ce soit la prépa scientifique avec beaucoup de maths et de physique à la clé ou encore la prépa HEC avec non seulement beaucoup de maths mais également de l’histoire, de l’économie, de la philosophie et des langues au programme. Beaucoup s’orientent à l’université dans les différentes licences proposées et certains préfèrent les IUT et les DUT.

Les maths en terminale S : facteurs déterminants

Les mathématiques ou comme à dire Cedric Vilani La mathématique, est la matière qui d’une part fait peur à tous les élèves et la matière qui constitue un facteur différenciant dans la préparation du bac et dans les choix pour les études supérieurs.

Beaucoup de chapitres sont abordables en terminale S car ils sont dans la continuité du programme de seconde en maths et du programme de première s en mathématiques. C’est le cas notamment, des fonctions, des suites numériques, de la géométrie dans l’espace, des probabilités, la trigonométrie. Ces chapitres sont évidemment approfondis en classe de terminale S par rapports à la 2nde et à la 1ere S. Par exemple, sur le chapitres des fonctions, en classe de seconde sont travaillés les notions d’image, d’antécédent, de variation de fonctions, les fonctions usuelles (inverse, racine, carré…) et les formes canoniques. En classe de première, sont travaillés le second degrès, les variations de nouveau, la dérivation, et les premières études complètes de fonctions. En classe de terminale S, les élèves abordent les notions de continuité, de dérivabilité puis ensuite des chapitres sur les fonctions exponentielles, les fonctions logarithmes et enfin l’intégration. Les cours de maths de terminale S se travaillent sur ces chapitres sur les classes de seconde et de première s. Si vous avez vraiment du retard ou des lacunes sur les programmes des années précédentes au bac, nous vous conseillons de prendre des cours particuliers ou d’effectuer un stage intensif pour bien rattraper ce niveau. N’hésitez pas à consulter pour cela les tarifs des cours particulier ou des stages intensifs.

D’autres chapitres sont introduits en dans le programme de terminale S en maths, comme les complexes ou encore l’enseignement de spécialité avec les congruences ou les matrices. Ces chapitres sont parfois difficiles à aborder. Un seul conseil ici : la persévérance. Il est important sur ces chapitres de faire beaucoup d’exercices pour bien progresser dessus.

Salle de classe Lycée Louis Le Grand à Paris

Au delà des notes, un véritable choix de vie et d’orientation :

Là encore, ce n’est un secret pour personne, l’année du bac s est une année charnière pour l’avenir de chacun. De véritables choix sont à faire : quel orientation prendre pour les études supérieurs ? ai-je envie de continuer à faire des maths ? de la physique-chimie dans le supérieur ? ai-je envie de continuer à faire de la SVT ?

La place des maths dans les cursus du supérieurs est prépondérante surtout dans les filières sélectives comme la cpge ou prépa scientifique ou encore en prépa HEC voie ECS. Les cours de maths en prépa sont bien plus abstraits qu’en terminale S. Il convient de bien choisir si vous souhaitez vous confrontez à la difficulté des mathématiques de prépa.

En PACES, n’y a pratiquement pas de maths mais de la physique-chimie et de la biologie. Le caractère expérimental l’emporte largement sur le caractère abstrait. Il s’agit ici de se poser les bonnes questions concernant le métier en lui même, les études longues et les difficultés liées aux métiers de la medecine et de la santé en général.

D’autres filières ne sont pas du tout concernées par les maths et c’est tant mieux pour certains élèves qui souhaitent ne plus en faire.

La terminale S : année de transition par excellence